réunion de l’ADB et du village
réunion de l’ADB et du village
réunion avec les femmes du village
le moulin à grains
maternité

minoterie et maternité

Les projets financés par nos adhérents et donateurs sont portés par des associations de terrain, qui sont plus à même de juger des besoins les plus urgents en matière de développement local. Aux besoins et projets portés par notre partenaire, l’Association pour le Développement de Bougrétenga (ADB), nous répondons par une contribution à la fois financière, matérielle et technique. Sur requête de l’ADB, deux projets essentiels pour le village de Bougrétenga ont ainsi été avalisés par le conseil d’administration ces derniers mois.

-

OPÉRATION UN MOULIN POUR BOUGRETENGA

Nous avons validé en juin 2013 la sollicitation des femmes du village pour l’acquisition d’un moulin à moudre du grain, et lancé à cet effet une opération de souscription. Dans son mail du 23 avril 2013 Urbain qui séjournait au village nous a répercuté l’expression de ce besoin en ces termes :

" En échangeant de façon informelle avec des personnes, notamment des femmes au village, j’ai noté un besoin qui pourrait dans une certaine mesure être intégré dans les activités du CMS et qui pourrait trouver à se mettre en place plus facilement et plus utilement par rapport à la presse à Karité. Il y a en ce moment un besoin de moulin à grain. Certaines femmes sont contraintes d’aller à Pouytenga ou à Kando pour moudre les grains de mil. C’est en particulier difficile pour les femmes qui préparent le "dolo" (bière locale)......".

Le projet d’acquisition et d’exploitation du moulin à grain s’intègre ainsi parfaitement dans les activités du Centre Multi-Services et en épouse les objectifs de base. Urbain soutient d’ailleurs à ce propos : "Je trouve d’une part que c’est une activité génératrice de revenus pour les femmes, qui répond à un vrai besoin immédiat et concret. Contrairement au beurre ou au savon où il y aura nécessité de trouver des débouchés et circuits pour l’écoulement ou de commercialisation de la production, dans ce cas-ci, il n’y a pas de produit à vendre mais un service à dispenser, qui pourrait se révéler lucratif..."

Grâce à vos dons, voici le moulin terminé

le moulin à grains

******************************************************

FINALISATION DE LA MATERNITE

La mortalité maternelle et infantile reste une grande préoccupation au Burkina Faso. Et c’est pour répondre à cette problématique que nous avons accepté d’apporter une caution financière pour la finalisation de la maternité du village. Cela permettra de désengorger le dispensaire et d’assurer de meilleurs soins conformément à la requête de l’infirmier major chef de poste de Bougrétenga. Dans un mail du 29 avril 2013 Urbain s’en réjouissait :

"Je me réjouis qu’ensemble nous intégrons désormais la question de la finalisation de la maternité. Comme vous le savez, c’est quelque chose qui me tenait à cœur. C’est un besoin qui a encore été exprimé par le major. Nous allons faire l’état des lieux et vous faire un retour. François et les villageois avaient profité du ramassage des agrégats de l’école en construction pour y amasser quelques agrégats dans la perspective de la poursuite des travaux. La question de la santé est primordiale et nous nous rendons bien compte aujourd’hui de l’importance de la présence du dispensaire et des services de maternité. La finalisation du bâtiment permettra au personnel de santé de bien accomplir leurs tâches et à la population de bénéficier de meilleurs soins. Quand on sait le taux de mortalité maternelle et infantile (à la naissance) au Burkina, on ne peut qu’en faire une priorité. Cet article (http://www.santetropicale.com/Resume/114802.pdf) de même que le rapport et la campagne d’Amnesty International sur ce plan sont des éléments qui peuvent nous aider dans la conception de nos dossiers de recherche de financement."

maternité

logo Association Burkina Songre